Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

Formations et carrières

Visite médicale obligatoire pour intégrer une école

Avant d'intégrer une école, chaque futur marin à la pêche doit obligatoirement prendre rendez-vous auprès d'un médecin du service de santé des gens de mer (SSGM) pour passer une visite médicale d'aptitude physique permettant de vérifier ses capacités.

Des formations accessibles à tous

Les formations pour devenir chef mécanicien à la pêche sont accessibles à tous (jeunes issus du collège ou même aux personnes non diplômées), par la formation initiale (CAP, BEP, Bac pro maritimes de mécanicien) ou par la formation continue (mécanicien 250 kW, mécanicien 750 kW).

Pour devenir chef mécanicien à la pêche, il faut détenir le brevet correspondant au terme d'un parcours scolaire de mécanicien à la pêche, qui permet de travailler sur des navires de pêche de plus en plus puissants : 250 kW, 750 kW, 3000 kW et enfin 15 000 kW.

La formation initiale permet de gagner du temps dans la progression de carrière, qui se fait ensuite par la filière professionnelle.

De nombreuses perspectives d'évolution de carrière ou de reconversion.

Les chefs mécaniciens à la pêche ont la possibilité d'évoluer au sein de l'entreprise vers différents postes : ingénieur d'armement, directeur technique. Ils peuvent également changer de voie et se diriger vers les secteurs de la navigation au commerce ou du yachting professionnel. Enfin, ils peuvent aussi revenir exercer un métier sur "la terre ferme", notamment dans le secteur industriel, où ils sont très recherchés.

En savoir plus sur :
les techniques et les types de pêche
les formations de mécanicien à la pêche au niveau collège ou à d'autres niveaux.
les conditions d'aptitude physique.